L'étanchéité à l'air

1. Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air d’un bâtiment?

En théorie, la perméabilité à l’air d’un bâtiment est exprimée par le v50 (m³/(m².h)) dans le cadre de la réglementation PEB. Cette valeur représente le débit de fuite d’air qui traverse l’enveloppe d’un bâtiment en fonction de la surface totale de celle-ci sous un écart de pression de 50 Pa. Dans le logiciel PEB, on retient une valeur forfaitaire de 12 m³/(m².h) quand aucun test « blower door » n’est réalisé. Il faut savoir que cette valeur forfaitaire est relativement élevée, car une conception réfléchie d’une habitation combinée à une mise en œuvre soignée permet, généralement, d’atteindre des valeurs bien meilleures.

En pratique, l’étanchéité à l’air d’une construction est la faculté d’un bâtiment à maintenir à l’intérieur l’air ambiant, et donc de limiter les passages d’air de l’intérieur vers l’extérieur et inversement. En d’autres termes, une bonne étanchéité à l’air permet de limiter fortement les fuites de chaleur ainsi que la pénétration d’air frais dans l’habitation, ce qui conduit à améliorer ses qualités énergétiques. Cependant, l’étanchéité à l’air n’a pas seulement une influence sur les performances énergétiques, elle contribue également à améliorer la sensation de confort thermique pour les habitants, à diminuer fortement le risque de condensation (au sein des parois) et enfin à améliorer les performances acoustiques des éléments constructifs.

L’étanchéité à l’air fait donc partie des critères importants à prendre en compte lors de la conception d’un bâtiment, au même titre que l’isolation thermique et la ventilation.

Dans le paragraphe qui suit, nous allons voir comment notre plâtre peut contribuer à améliorer l’étanchéité à l’air d’un bâtiment à condition que les détails et raccords soient soigneusement réalisés.

2. Comment nos plâtres Knauf peuvent-ils améliorer l’étanchéité à l’air ?

Un matériau est considéré comme étanche à l’air dans le cas d’une valeur < 0,1 m³/m².h pour une différence de pression de 50 Pa.

Différents tests réalisés en laboratoire ont démontré que nos enduits de plâtre (ex. : Knauf MP 75, Knauf SILKO 36) possèdent une perméabilité à l’air bien inférieure à cette valeur limite de 0,1 m³/m².h, et ce à partir d’une épaisseur définie. Par conséquence, nos enduits de plâtre peuvent jouer un rôle non négligeable dans l’étanchéité à l’air d’une construction. Prenons par exemple le cas d’une maçonnerie traditionnelle. L’application de notre plâtre Knauf MP75 en une épaisseur minimum de 8 mm sur cette maçonnerie permettra d’atteindre des valeurs d’étanchéité à l’air de 0,02 à 0,15 m³/m².h au lieu de 35 m³/m².h lorsqu’elle est nue.

Le Knauf SILKO 36 est un enduit mince à base de plâtre qui s’applique principalement sur des blocs silico-calcaires. Sur ce type de support parfaitement plan, l’étanchéité à l’air pourra alors être garantie à partir de 4 mm. Les enduits minces sont souvent plus sensibles aux variations hygrothermiques, et peuvent ainsi être sujets à des microfissures ; cet effet est cependant moins important pour les enduits à séchage lent, comme les enduits de plâtre.

L’impact d’un enduit sur l’étanchéité à l’air dépendra donc d’une part de son application (l’épaisseur, degré de finition, granulométrie et séchage) et d’autre part du soin apporté aux raccords avec les autres éléments de construction. Les valeurs d’étanchéité précitées sont des valeurs prises au milieu de la paroi. Toute la difficulté est d’assurer une bonne continuité de l’étanchéité à l’air également au niveau des différents raccords entre le plâtre et les autres matériaux, comme les menuiseries, les plafonds, la toiture, etc.

Vous trouverez ci-dessous quelques schémas de principe concernant les raccords les plus fréquemment rencontrés sur chantier :

1. Raccord Plafonnage - Menuiserie   (toiture)

2. Raccord Plafonnage - plafond (toiture)

3. Raccord Plafonnage - pied de maçonnerie

Il s’agit là de quelques exemples de détails permettant d’assurer la continuité de l’étanchéité à l’air au niveau de ces raccords, qui sont souvent source de fuite d’air lorsqu’aucune attention n’y est accordée au moment de leur réalisation.

3. Conclusion

L’enduit de plâtre est donc une option intéressante pour atteindre des performances élevées en matière d’étanchéité à l’air, à condition de respecter les remarques précitées et de soigner les raccords aves les autres matériaux. En ce sens, il est important que ceux-ci soient prévus dès la phase de conception du projet, pour faciliter leur réalisation et coordonner au mieux les différents corps de métier intervenant dans la mise en oeuvre de ces détails.

Enfin, nous rappelons qu’une bonne étanchéité à l’air doit toujours être combinée avec un système de ventilation adapté. En effet, un bâtiment étanche voit diminuer sa capacité à « respirer », et donc il est important de renouveler l’air intérieur d’un bâtiment en évacuant l’air naturellement vicié par l’activité dans la maison via un système de ventilation adapté et hygiénique. Ce système de ventilation sera étudié par des professionnelles selon des valeurs normalisées, en tenant compte du volume du bâtiment et de manière à éviter la sur-ventilation.

Knauf fait l'usage de cookies pour vous proposer les informations les plus pertinentes par rapport à vos besoins
En savoir plus J'accepte